Être célibataire est-il mauvais pour la santé physique et psychologique ?

Être tout seul peut être stimulant et merveilleux et vous êtes plus que jamais libre. Comme le dit l’adage, vaut mieux être seul que mal accompagné. Mais, vous serez tôt ou tard confronté à la réalité et au jour où vous devrez admettre que vivre seul comme un homme célibataire endurci ou une femme célibataire implique que vous allez mourir seul.

Dans cet article, découvrez toutes les raisons pour lesquelles le célibat est mauvais pour vous, à la fois parce que la science le dit et parce que les personnes célibataires vivent une vie difficile avec des cicatrices émotionnelles, financières et sexuelles à surmonter.

Les célibataires meurent plus jeunes

La science confirme que les célibataires meuvent plus jeunes que leurs homologues mariés, ou du moins en couple dans une relation avec des objectifs. Et les chiffres sont plus importants du côté masculin. Si vous êtes un jeune homme qui est encore sous la barre de la trentaine, ne risquez pas quelques années de votre vie pour vivre en solo au lieu de vous faire des rencontres sérieuses sur un site de rencontre ou un site spécialisé où vous trouverez peut-être le grand amour.

Les célibataires boivent trop

Les études scientifiques produisent des résultats mitigés. Mais, il est connu que les hommes mariés boivent moins que leurs homologues célibataires tandis que les femmes mariées boivent plus. Les chercheurs suggèrent simplement que les hommes réduisent leur consommation d’alcool pour rencontrer leur partenaire (féminine) et vice versa.

Les célibataires ont des difficultés à vivre dans les grandes villes

Sur ce sujet, la question du revenu par ménage est un point crucial. Il faut savoir que le rapport loyer/revenu d’une maison pour une personne seule dans le centre d’une grande ville comme Paris est plus élevé que son revenu moyen. La règle de base est généralement que le revenu doit être d’environ trois ou quatre fois supérieur au prix du loyer. Cela signifie que si vous vivez dans une grande ville, vous devez gagner bien plus de 3 000 euros si vous souhaitez vous loger dans un appartement parisien par vos propres moyens. Votre niveau de vie baisserait considérablement, ce qui affecterait vos autres postes de dépense comme la santé par exemple.

Les célibataires ont honte de leur situation

Dans certains pays, on vous couvre de honte si vous êtes toujours célibataire à votre anniversaire, notamment s’il s’agit de vos 25 à 30 ans. De plus, il y aura toujours un membre de votre famille qui vous demandera quand vous allez vous marier, vous installer quelque part et fonder une famille.

Les célibataires ont la trentaine difficile

Tous vos amis sont en couple et votre situation de trentenaire célibataire vous fait découvrir ce sentiment de tenir la chandelle ou d’être la troisième roue de la bicyclette lors des rencontres entre amis. Et après quelques années, vous remarquez que vous recevez de moins en moins d’invitations.

À partir de ce moment, prêtez attention à votre vie personnelle. Dès lors que votre cercle d’amis commence à avoir des enfants et ne vous voit plus qu’une seule fois dans l’année, il est temps pour vous de vous caser.

Les célibataires sont responsables d’eux-mêmes

Vous n’avez personne avec qui vous pourriez partager toutes vos erreurs. Donc, vous n’évoluez jamais vraiment émotionnellement et vous finissez par écrire des listes de choses sur le fait d’être célibataire. Vous n’arrivez plus à savoir si ce que vous faites est un acte responsable ou non, car vous n’avez pas le ou la partenaire qui vous conseillerait à ce moment précis.

Rédigé par
Plus d'articles de Anna

7 choses à faire seule au moins une fois dans sa vie

On dit souvent que la nouveauté apporte le bonheur, surtout si l’on...
Lire la suite